- Crédits Tesla

On sait tous que chaque pays a ses propres réglementations concernant les véhicules autonomes. Certains Etats autorisent une utilisation complète de ces systèmes et d'autres au contraire imposent des règles très strictes. Chez Tesla, l'Autopilot, qui reste l'un des systèmes de conduite autonome les plus avancés, doit ainsi moduler ses fonctionnalités selon les pays.

En Europe, la réglementation concernant les voitures autonomes est extrêmement régulée pour la sécurité des utilisateurs. L'Autopilot proposé en Europe dispose donc de capacités bridées contrairement à l'Autopilot américain. Tesla a d'ailleurs proposé une nouvelle mise à jour qui limite l'utilisation de certaines fonction sur les Model S et Model X européens.

Dans cette mise à jour, on note par exemple l'impossibilité d'utiliser l'Autopilot pour changer de voie, sur les routes à double sens de circulation non séparés. Le changement de voie nécessite également une durée d'une seconde et demie avant d'effectuer la manœuvre. Dans les virages serrés, il se peut même que l'Autopilot ne soit plus capable de gérer seul la direction.

Concernant le Smart Summon permettant de contrôler la voiture à distance, il faudra désormais se situer plus près de l'auto - au maximum à six mètres - pour utiliser la fonctionnalité. L'Autopilot rappellera aussi plus souvent de garder ses mains sur le volant. Cette mise à jour aura de quoi frustrer les propriétaires de Model S et Model X, qui sont déjà déçus par le Smart Summon qui ne fonctionne pas aussi bien que prévu.

Crédits Tesla

Crédits Tesla

New Love food? Try foodtribe.

Join in

Loading...
Comments (0)
    Loading...
    Loading...
    Loading...
    0
    Loading...