- Une révolte de la hausse des carburants ou une contre révolution électrique? (Le Figaro)

La révolte des "Gillets Jaunes" contre la hausse des prix du carburant.

Mais que se passe t-il sur les routes françaises. Des manifestants en gillets jaunes bloquent les routes et les autoroutes. La hausse des taxes concernant le carburant a mis plus d'un conducteur en colère.

Déjà attaqué pour ses actions antérieures en matière de sécurité routière, le gouvernement poursuit ses réformes. La révolution électrique pourrait devenir un enjeu national sur les routes. Le mouvement des "Gillets Jaunes" dénonce la hausse des prix du carburant coincidant avec la décision de passer à une mobilité durable et écologique en favorisant les voitures hybrides et électriques.

Le retard de la révolution électrique augmentant le prix des carburants?

Sodetrel, une firme d'EDF, propose déjà ses services pour les parcs automobiles français (avem.fr).

Contrairement aux autres Etats européens, la France semble en retard au niveau de l'électrification du secteur automobile. Les principaux constructeurs français se mettent doucement au vert en s'adaptant à une concurrence des voitures hybrides et électriques de plus en plus en écrasante. La vente récente de Bolloré Bluecars a poussé des conducteurs à acheter ces citadines d'occasion pour un prix dérisoire. D'une autonomie de 250 km, les Bolloré Bluecar ont été mises à la retraite après l'arrêt du programme, Autolib', par la Mairie de Paris en Août dernier.

La Bolloré Bluecar s'est exportée en France et à l'étranger (Wikipédia).

Pourtant ces petites voitures électriques se sont vendues comme des petits pains pour 3 700/4 000 euros lors d'une vente privée. Trois fois moins chères qu'une Bluecar neuve, d'autres modèles d'occasion devraient être proposées à la vente prochainement. L'engouement des français vis-à-vis des voitures électriques semble bien réel. Le dernier Mondial de l'Automobile à Paris a même rendu hommage à cette nouvelle révolution en marche.

Une démocratisation lente des voitures électriques.

La Renault Zoe au Mondial de l'Automobile 2018 (A.Saboureau).

La prime à la conversion, destinée à aider les conducteurs désirant une voiture hybride ou électrique, incite également à la démocratisation de ces dernières sur nos routes. En 2011/ 2012, Renault lançait ses deux premiers modèles électriques de Renault, la Twizy et la Zoé. Les français se sont familiarisés peu à peu à ses voitures.

Tesla, le constructeur américain, a même réussi à s'implanter doucement en France en proposant ses modèles depuis quelques années. L'arrivée du modèle 3 à partir de 35 000 euros devrait renforcer la présence de la marque en 2019. En somme, le parc automobile français change peu à peu laissant place à un conflit "électrique" pénalisant les conducteurs de voitures diesel ou essence.

La Tesla Modèle 3 devrait être commercialisée en France d'ici quelques mois (A.Saboureau).

Le "Blocage national contre la hausse du carburant" organisé ce 17 novembre démontre encore l'incompréhension des conducteurs face à la hausse des prix du carburant. Pourquoi augmenter les taxes sur le diesel et l'essence alors que le prix de l'électricité semble moins cher? D'autant plus que les voitures hybrides et électriques sont prisées par une catégorie de conducteurs sensibilisés aux problèmes environmentaux.

Il s'agit en majorité d'automobilistes citadins et des jeunes générations. Le banissement des modèles polluants dans certaines villes avaient déjà causé la colère des conducteurs. Le mouvement des "Gillets Jaunes" traduit-il une crise sans conséquence ou juste d'une incompréhension face au secteur automobile contraint de s'adapter à une politique environnementale plus dure? Seul le temps le dira...

Conclusion

Plus qu'une dénonciation des prix des carburants, le Dieselgate de Volkswagen a précipité la révolution électrique en Europe. Le mouvement des "Gillets Jaunes" ouvre un débat qui ne fait que se poursuivre. Les voitures hybrides/électriques sont-elles plus écologiques et économiques que les voitures diesel/essence?

Pour plus d'articles en français :

Join in

Comments (29)
  • Il n'y a pas de "révolution électrique", il n'y en aura jamais. C'est une contrainte impossible à imposer par la force sous peine de faire péter la cocotte minute (c'est peut être ce qui est entrain de se passer d'ailleurs). C'est également une escroquerie économique, écologique et morale teintée de bienpensance et de sainteté autoproclamée, entourée d'un nuage de snobitude égalée uniquement par les nuages de poussières isssus des mines de lithium. La grogne actuelle, qui peut se transformer en COLERE formelle n'a donc strictement rien à voir avec une quelconque lenteur dans l'électrocution (j'utilise le terme à dessein), que ce soit directement ou indirectement. L' état français est juste très gourmand, très fainéant.....ceci étant visible à tous niveaux et, comme toute chose en cet univers a des limites, la patience n'est pas exclue de cette liste. Il semblerait bien "qu'à tout moment la rue puisse aussi dire non" (Gustave Eiffel.......Ou Eiffel, groupe de rock français...je sais plus).

    A

    24 days ago
    • Je pense qu'on peut nuancer. Il y a bien eu une "seconde" révolution électrique tout comme il y a eu plusieurs révolutions industrielles dans le passé. Sans la vapeur, nos...

      Read more
      23 days ago
    • Au risque d'insister, il n'y a rien à nuancer et il n'y a aucune "révolution" électrique. Tu veux de la vraie révolution systémique? L'apparition de l'agriculture il y a 10000 ans...

      Read more
      23 days ago
  • J'ai voter non car je suis un peu contre l électricité quand je vois que une batterie est conçu pour durer 50 000 km et que le prix de la batterie est d environ 17 000 euros le prix d une voiture neuf dans le moyen de gamme et qui dure beaucoup plus longtemps et je trouve que niveau écologique cette énergie proviennent des centrales nucléaire donc très polluant. Je pense qu'il y aurais d'autre solution que l électrique car niveau autonomie C est 200 km donc très peu. Sans compter l autonomie en km. Je pense qu'il existe du bio diesel ou autres pour afin réduire notre empreinte carbonique

    24 days ago
    1 Bump
    • Même si je suis très intéressée par une voiture électrique, je trouve que tu as raison. En attendant, les voitures à hydrogène ou solaires ne sont pas encore assez développées...

      Read more
      24 days ago
      1 Bump
    • Ça je ne dit pas du tout le contraire le solaire pourrais mieux me correspondre mais le problème C est que ce n'est pas au point en ce moment la il faut attendre mais sa serais super que...

      Read more
      24 days ago

YOU MIGHT ALSO LIKE

5 things you didn’t know about The Grand Tour Game
L'échappée normande du Grand Tour
La "révolution" électrique ne sera propablement pas celle que vous attendiez.