- Credits image : Alpine, Texte : moi

      Le patron de Renault veut transformer Alpine et en faire une marque "Ferrari"

      C'est à dire qu'il veut en faire une marque regroupant les divisons sportives (Renault F1 et Sport, Alpine) existant au sein de Renault.

      Luca de Meo sait ou il va.

      Le patron de Renault continue à mettre en place sa stratégie consistant à faire d'Alpine, la pièce centrale de l'évolution du groupe Renault. Après avoir supprimé la division Renault Sport, et avoir acté le retour d'Alpine en Formule 1, il souhaite transformer Alpine qui n'était qu'une marque rattachée à Renault, en un constructeur automobile sportif à part entière. Pour cela Luca de Meo s'inspire ouvertement de Ferrari dans sa philosophie et sa vision.

      Il souhaite ainsi que les futures voitures sportives produites par Renault soit siglées "Alpine".

      Voici comment il veut y parvenir :

      "Comme je l'ai fait avec Cupra, je trouverai un point de contact entre la marque Alpine et certains modèles Renault. Nous devons être crédibles là-dessus, donc je ne vais pas faire ça avec un Kangoo ou un Espace, je vais le faire avec des choses qui correspondent au positionnement de la marque." a-t-il déclaré à Auto Express

      Il continue dans cette interview, ou l'on sent sa volonté de transformer Alpine en un constructeur de type "Ferrari" à la française en regroupant toutes les divisions sportives de Renault (Renault Sport, Renault F1, Alpine) sous la même marque : Alpine.

      Voici comment il compte y arriver :

      "De ce que j'ai vu, il est possible de combiner ces éléments pour créer ce que j'appelle un mini-Ferrari − placer l'équipe de F1 au centre d'un écosystème commercial et créer une marque avec une présence dans le sport automobile, l'ingénierie, la production et la distribution. Il faut arrêter avec la nostalgie d'Alpine et utiliser Alpine comme une opportunité de se projeter dans le futur, en matière de distribution, de technologie, de voitures électriques, etc."

      Personnellement, il s'agit d'un pari assez ambitieux, et qui n'est pas forcément sûr d'y arriver, mais si c'est le cas, cela permettra à Alpine de se refaire un nom et une réputation auprès des fans à la fois de F1, et courses d'endurance et des amateurs de belles cylindrées.

      fr.motor1.com/news/449825/alpine-strategie-repositionnement-2021/

      Article français

      Loading...

      Article d'Auto Express

      Join In

      Comments (0)

        YOU MIGHT ALSO LIKE

        Post sponsored by

        Personality quiz: Are you set for the future of motoring, or stuck in the past?
        This watch is made from pieces of an actual submarine
        Voici la Dacia Sandero d'entrée de gamme !
        Aston Martin Vanquish Volante Zagato: A Briton in Italian's clothing
        0