Mon avis complet sur ma Renault Clio

Une citadine craquante !

1w ago

1.5K

Plus de deux ans après son achat, je peux enfin vous livrer mon avis sur ma Renault Clio, qui est aussi ma première voiture. Ce sera également l’occasion parfaite de vous faire découvrir le véhicule que j’utilise au quotidien.

Design extérieur

La Clio de quatrième génération avait annoncé le renouveau du design Renault en 2012. Cette renaissance de l’identité stylistique a marché pour moi car personnellement, je trouve la voiture esthétiquement très réussie, surtout pour une citadine.

Avec son long capot plongeant et ses poignées de portes intégrées aux montants donnant l’impression d’un coupé, la Clio ne manque pas d’allure.

Les galbes généreux mis en valeur par la superbe peinture Rouge Flamme donnent un côté très latin à l’auto. Je tique seulement sur les rétroviseurs à l’allure trop enfantine.

Design intérieur

L’habitacle n’est clairement pas à la hauteur du style extérieur mais reste tout de même assez bien présenté. Le pare-brise est très incliné, ce qui laisse une belle impression d’espace. Les places arrière sont en revanche étriquées, logique dans un gabarit de seulement 4,06 m.

L’instrumentation adopte un aspect plutôt original et la vitesse s’affiche de manière numérique. La jauge à carburant est démesurée, clairement l’une des plus grandes jamais mises sur une voiture.

Le volant revêt un insert laqué un peu clinquant et des touches uniquement dédiées au régulateur de vitesse. Les contrôles de l’autoradio se trouvent derrière le volant, sur la colonne de direction. Cela peut s’avérer au premier abord déroutant mais l’habitude permet d’oublier cet écueil.

Le haut de la planche de bord est légèrement moussé. Le reste est composé de plastiques durs qui se rayent facilement. Les assemblages sont pour leur part correct, surtout pour une voiture de cette catégorie.

Multimédia

L’autoradio, nommé Media Nav, justement se compose d’un petit écran tactile de 7 pouces assez réactif. Les graphismes de l’interface qui renvoient aux années 2000 sont en revanche à revoir.

Très simple d’utilisation grâce aux six menus organisés de façon logique et intuitive, le système est néanmoins très limité, ce qui est somme toute logique pour une citadine de huit ans.

Le GPS par exemple est complètement dépassé. Il est préférable d’utiliser une application mobile. Le son projeté par les enceintes Bass Reflex est correct mais sature rapidement si l’on augmente le volume. Toute la console centrale est laquée, ce qui ajoute une indéniable touche de chic mais attire aussi la poussière.

Praticité

Le coffre de la Clio culmine à 295 L, ce qui reste une valeur très convenable aujourd’hui. Il faudra cependant être rusé pour l’utiliser pleinement car il n’y a presque aucun accessoire facilitant un bon arrimage des bagages. Le seuil de chargement est en plus trop haut.

La consommation est le gros atout de cette Clio diesel. Avec le mode Eco associé à une bonne dose d’éco-conduite, il est possible d’obtenir d’excellents chiffres. Sur un parcours mêlant ville et route, j’ai en effet atteint un incroyable 3,5 L/100 km de moyenne.

En ville

La Clio est plutôt agile en milieu urbain. Le petit diesel 1.5 dCi développant 90 ch et 220 Nm de couple est assez discret sauf en phases d’accélérations où il n’hésite pas à donner de la voix. La boîte automatique EDC6 est un bonheur. Elle égrène les vitesses sans à-coup, hormis lorsque l’on enfonce franchement l’accélérateur. Elle peut néanmoins se montrer hésitante dans de rares situations.

Si elles rendent la Clio sexy, les petites surfaces vitrées réduisent aussi la visibilité périphérique, surtout pour la vue ¾ arrière qui n’est clairement pas bonne. Heureusement que les radars de recul font bien leur travail.

Même combat pour l’avant qui dispose d’un capot plongeant peu visible en manœuvres. Il faut également faire attention à la boîte qui n’hésite pas à avancer brutalement en rampage. La direction assistée électriquement se révèle par contre très douce. L’amortissement est assez ferme. On ressent de ce fait plutôt bien les dos d’ânes et autres plaques d’égout.

Sur route

La Clio révèle un comportement très sain sur routes sinueuses. Assez directe, la direction est aussi assez précise pour s’inscrire dans les courbes. Le train avant du véhicule accroche bien et ne se laisse jamais déborder par la puissance.

De plus, les suspensions fermes contiennent avec autorité les mouvements de caisse de la voiture, ce qui la rend particulièrement agréable à mener sur les nationales et départementales. De nuit, les feux halogènes ont une portée assez élevée et éclairent bien les bas-côtés.

Le moteur entraîne sans souci les 1071 kg de la Clio. En cas de besoin, la boîte peut à nouveau hésiter pendant une seconde avant de trouver le rapport le plus adéquat. Le mode manuel n’y apporte pas grand-chose car trop peu réactif lui aussi. Le freinage est en revanche puissant et rassurant.

Sur autoroute

Lorsque la vitesse augmente, la Clio continue à convaincre. La tenue de cap à 130 km/h est étonnamment bonne pour une citadine. Le moteur, alors perché à 2700 tr/min en sixième, se fait oublier. Les bruits de roulement sont bien maîtrisés avec les pneus de 16 pouces.

La position de conduite est excellente. Les sièges sont très confortables, on est assis bas et l'on peut abattre les kilomètres sans problèmes. Seuls les bruits aérodynamiques, très envahissants à 130 km/h, viennent gâcher ce tableau flatteur.

Conclusion

Cette Clio est une excellente première voiture. Je pense encore la garder assez longtemps, d’autant plus qu’elle n’a jamais eu de problème pour l’instant.

Renault clio iv

Join In

Comments (3)

  • Quelle taille fais-tu Hamster ?

    Car j'ai à peu près la même voiture au travail et elle me pose un énorme problème : avec mon mètre quatre-vingt dix, j'ai les genoux qui arrivent au milieu du volant. Cela me donne l'impression d'être dans une baignoire tellement je dois écarter les jambes. Et le pire c'est le rétroviseur central. Lorsque je veux contrôler la route venant de ma droite, je ne vois que ce qui est derrière moi. C'est donc un gros point à revoir sur leur copie.

      7 days ago
    • Je fais 1m75, c'est peut-être pour ça que je trouve la position de conduite parfaite 😂

        6 days ago
    • En effet cela doit bien te convenir.

        6 days ago
Loading...
Loading...
3